0811 044 044

Lundi - vendredi: 9h - 17h

MON ESPACE PERSONNEL

Nouveau Client

Déjà client

Mot de passe oublié ?

Mon Panier  

Votre panier est vide

Estimation de frais de port gratuit
Total 0,00 €

Plus que 70,00 € pour bénéficier de la livraison Gratuite !

X Vous venez d'ajouter dans votre panier :

Plus que pour bénéficier de la livraison Gratuite !

Valider ma commande Continuer mes achats


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Fermer

Résolution 2018 : arrêter de fumer sans grossir

C’est décidé, pour la nouvelle année, vous allez cesser de vous encrasser les poumons !
Mais vous appréhendez de compenser en prenant du poids.

Sara diététicienne vous explique comment sauter le pas sans prendre un gramme.



Pourquoi prend-on du poids dès que l’on arrête de fumer ?

Un paquet de cigarette « brûle » l’équivalent de 200kcal.
La nicotine n’augmente ni le métabolisme de base, ni la dépense énergétique. Elle agit sur la sécrétion de leptine, une hormone régulant la thermogenèse et la satiété.

Ainsi artificiellement, les fumeurs se trouvent souvent en dessous de leur poids naturel.


A l’arrêt du tabac, les 200kcal ne sont plus brûlées et votre organisme retrouve son poids d’équilibre.

La menace de grossir ne provient pas uniquement des 200kcal que votre organisme ne « brûle » plus mais résulte surtout du phénomène de compensation que vous allez mettre en place, sans oublier la privation de nicotine qui génère une forte appétence pour le sucre. Cette sensation gustative vous incite à en consommer toujours plus.

Résultat, votre balance affiche une prise de poids.

Les femmes prennent en moyenne 4kg et les hommes 3kg. Mais bonne nouvelle, cela peut être évité ! 



Quels sont les bons réflexes à adopter lors du sevrage tabagique ?

Pour éviter la prise de poids, il est impératif d’instaurer des nouveaux réflexes avec comme objectif de ne pas compenser ni la fatigue, ni la frustration par des grignotages anarchiques.

Voici 10 conseils pour stopper le tabac sans prendre un gramme :


1. Eviter les régimes drastiques

Les restrictions créent des frustrations, entraînant la fonte de votre masse musculaire et par conséquent le diminution de votre métabolisme de base.


2. Consommer suffisamment de glucides complexes

Leur présence est essentielle pour limiter les envies irrépressibles de douceurs et permettent de ne pas avoir faim jusqu’au prochain repas.


3. Adopter un substitut nicotinique

Il supprime la sensation de manque et donc les pulsions de grignotage.


4. Boire de l’eau et/ ou des boissons chaudes

Prendre un verre d’eau ou une boisson chaude comme du thé ou une tisane à chaque envie de fumer. Limiter le café à 2 par jour, remplacer les autres par du thé vert, sa saveur vous appellera moins à fumer.


5. Préparer des salades

Pauvres en calories, elles apportent de bonnes quantités d’antioxydant dont le nouveau ex-fumeur a fortement besoin.


6. Fractionner les repas

L’idée n’étant pas de s’offrir des collations à gogo mais de conserver un élément tel que un fruit et/ou un yaourt pour le consommer plus tard.


7. Pratiquer une activité physique

Elle permet de se changer les idées en évitant les sautes d’humeur et surtout d’augmenter votre dépense énergétique.


8. Eliminer les tentations des placards

Profiter pour faire un grand ménage de printemps en éliminant : les biscuits, les confiseries…


9. S’octroyer de temps en temps des sauces d’accompagnement

En adoptant une alimentation « nature » vous risquez de tomber dans la frustration et de vous venger sur des aliments hypercaloriques. Optez donc de temps en temps pour des sauces allégées.


10. Acheter des condiments

Herbes aromatiques, épices, moutarde, cornichons, vinaigres parfumés... Constituez-vous une panoplie de condiments légers pour parfumer vos plats.



N’hésitez pas à faire appel à une diététicienne de chez KOT pour vous aider à passer ce cap en douceur en appelant le 0811 044 044. Le bilan diététique est gratuit !