0811 044 044

Du lundi au vendredi

9h00-17h00

MON ESPACE PERSONNEL

Nouveau Client

Déjà client

Mot de passe oublié ?

Mon Panier  

Votre panier est vide

Estimation de frais de port gratuit
Total 0,00 €

Plus que 70,00 € pour bénéficier de la livraison Gratuite !

X Vous venez d'ajouter dans votre panier :

Plus que pour bénéficier de la livraison Gratuite !

Valider ma commande Continuer mes achats


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Fermer

Les 3 moments de la journée où vous risquez de grignoter

Comment résister au grignotageUn carré de chocolat par-ci, une part de fromage par-là…

Qui d’entre vous n’a pas eu envie de s’accorder un petit moment de douceur ? Savez-vous qu’il y a 3 périodes propices dans votre journée où vous êtes susceptible de grignoter ?

 Sara notre diététicienne vous présente les 3 heures fatidiques et les stratégies à mettre en place pour ne pas craquer.



Fin de matinée

Il est 11h et votre ventre gargouille. A cela 2 raisons possibles : 


1/ Votre petit déjeuner n’était peut-être pas suffisamment consistant.

Dorénavant le matin, il vaut mieux se lever 10 minutes plus tôt et prendre le temps de bien manger. Pour gagner du temps le matin, préparez votre table la veille et équipez-vous d’une cafetière programmable.

Le petit-déjeuner est essentiel pour bien démarrer votre journée, surtout après une longue nuit de jeûne, il faut recharger vos batteries.

Le premier repas de la journée doit fournir entre 20% et 25% des calories du jour, soit 400 à 500 kcal pour une femme et 500 à 625 kcal pour un homme.

Exemple de petit-déjeuner équilibré :

  • 1 thé vert sans sucre
  • 45g de baguette tradition
  • 1 noisette de beurre
  • 1 pancake aux pépites de chocolat KOT
  • 1 pomme "Pink lady"

 

2/ Vous avez peut-être mangé tôt.

Si la matinée est trop longue, il est important d’instaurer une collation avec un produit KOT.

Le produit KOT est riche en fibres et en protéines, il vous permet ainsi de tenir jusqu’au prochain repas.



Fin de journée

L’après-midi vous êtes fatigué(e) ou stressé(e) à cause du travail qu'il reste à finir et en plus vous avez déjeuné sur le pouce…

Le schéma idéal pour vous ruer sur le paquet de gâteaux apporté par vos charmants collègues.

Pour lutter contre cette envie irrésistible, prenez au moins 20 minutes pour déjeuner au calme, en étant assis(e) et loin de votre écran.

Afin de ne pas négliger ce repas essentiel, voici quelques conseils à suivre :

  • Evitez la position debout qui donne la sensation de n’avoir pas pris de repas.Posez-vous quelques minutes au calme, faites le vide quelques instants. Plus vous êtes pressé(e) et stressé(e), plus vous avalez de grandes quantités, et plus vous digérez mal. Engendrant ainsi des remontées acides, des lourdeurs et des ballonnements.
  • Mâchez lentement chaque bouchée et savourez. Le déjeuner doit idéalement durer 20 minutes : c’est le temps que met l’estomac à envoyer au cerveau les signaux de satiété. Si vous ne disposez pas suffisamment de temps, ne consommez qu’une partie de votre repas et pensez à instaurer une collation KOT dans l’après-midi.,Fuyez ainsi les distributeurs de snacks qui ne rassasient pas, favorisant les hypoglycémies et donc les fringales.
  • Si vous n’avez pas le temps de vous préparer un vrai repas équilibré, dites-vous que tout n’est pas gâché, l’équilibre alimentaire se fait sur la journée, voire sur la semaine. Lorsque le déjeuner est trop léger, trop riche ou trop copieux, il suffit de compenser lors des autres repas. Par exemple, si vous avez consommé un sandwich au déjeuner, réduisez la portion de féculents. Si c’était une salade, consommez-en au contraire davantage.

 

Fin de soirée

Vous avez dîné un bol de soupe et un yaourt ou une pizza toute prête, ou un repas non équilibré…

Bien installé(e) sur votre canapé en regardant un film, vous grignoteriez bien quelques pop-corn et/ ou bonbons...

Avant de vous mettre dans cette situation, pensez à rééquilibrer votre menu du soir qui doit comporter :

  • 1 portion de légume
  • 1 viande ou 1 poisson ou 2 œufs
  • 1 cuillère soupe d’huile pour l’assaisonnement
  • 1 laitage

 Ce repas doit vous permettre de vous détendre et de couper avec votre journée bien dense.

Si après avoir pris un repas équilibré et consistant, vous ne pouvez pas vous empêcher d'avoir la main qui tombe dans le paquet de biscuits, dirigez vous plutôt vers un sachet de cookies nougatine KOT ou un pti’Kot chocolat au lait.

Et pour ne pas se tromper, gardez en tête : petit déjeuner de roi, déjeuner de prince et dîner de pauvre.