0811 044 044

Du lundi au vendredi

9h00-17h00

MON ESPACE PERSONNEL

Nouveau Client

Déjà client

Mot de passe oublié ?

Mon Panier  

Votre panier est vide

Estimation de frais de port gratuit
Total 0,00 €

Plus que 70,00 € pour bénéficier de la livraison Gratuite !

X Vous venez d'ajouter dans votre panier :

Plus que pour bénéficier de la livraison Gratuite !

Valider ma commande Continuer mes achats


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Fermer

Besoin ou Envie de manger ?

besoin ou envie de manger« J’ai faim! », cette phrase nous la prononçons tous. Elle cache pourtant deux significations : l’une caractérisée par un besoin vital, physique de manger.
L’autre par une pulsion, plus psychologique, qui conduit à dessiner nos kilos superflus.
Comment différencier l’une de l’autre ?

Sara notre diététicienne livre ses conseils et astuces.


La vraie faim…

Elle se traduit par le besoin irrépressible de se nourrir, cela signifie que même si vous n'aimez pas les épinards, vous les mangez ! Votre organisme réclame de l'énergie, il le fait ressentir : gargouillis, maux de tête, vertiges, troubles de l’humeur, …

Certains pensent que l’appétit passe au bout de quelques heures. Gardez à l’esprit, que votre corps se souvient qu’il a été privé et stocke davantage les prochaines fois où vous lui apportez de l’énergie. Il ne sert donc à rien de sauter des repas.

Pensez à instaurer des collations si vous avez une attente trop longue entre deux repas. Optez pour une pause plaisir KOT avec : drink chocolat KOT, pancake KOT,… Les produits KOT sont riches en protéines, en fibres et calment ainsi votre faim.

Quand s’arrêter ?

De plus, il est important de s'arrêter de manger lorsqu'on est rassasié, la sensation de satiété apparaît au bout d'une vingtaine de minutes. KOT vous conseille de manger lentement, de bien mastiquer, de poser vos couverts entre chaque bouchée... Vous mangez ainsi une quantité alimentaire adaptée à vos besoins. Prenez donc votre temps pour manger et dégustez !
On regarde, on respire, on goûte et on en parle. Prendre un repas est une vraie activité qui se partage.
On commence par l'entrée ou le plat principal, et avant de manger le yaourt, le fromage ou le fruit, posez-vous la question: est-ce que j'ai encore faim pour continuer à manger ou est-ce que je continue juste parce que j'aime bien finir par quelque chose de sucré ?
Une envie de sucré ? Terminez votre repas par un produit KOT ou un fruit.



Une simple envie…

… de manger ne répond à aucune demande spécifique de votre organisme. Elle est psychologique et non physiologique.
Ainsi pour éviter les grignotages intempestif, il suffit de ruser en fonction de votre ressenti :
Cette envie de manger est-elle liée à une émotion désagréable comme de la tristesse, de la colère, de l'angoisse ou de la frustration? Est-ce que je ne souhaite pas tout simplement remplacer cette émotion désagréable par une sensation bien plus agréable? Est-ce que je mange parce que c'est bon?

Les solutions :
- Si vous discernez une envie, buvez un grand verre d'eau et choisissez une activité qui compensera cette tentation: une activité physique, une promenade, téléphoner, ... Tous les moyens sont bons !
- Apprenez également à résister aux merveilleuses pâtisseries qui sont dans la vitrine de votre boulangerie : la fuite et le changement de trottoir sont de bonnes stratégies.
- Si votre envie est déclenchée par une émotion désagréable, identifiez-la, parlez-en autour de vous et déjouez la dès qu’elle refait surface.
Généralement, une envie passe au bout de quinze minutes. Tenez bon ! Vous lutterez ainsi contre le développement de vos kilos superflus.



LES ASTUCES KOT

1- Interrogez-vous

Sachez identifier votre faim : est-ce une envie ? est-ce un besoin ?

2- Instaurez de bonnes habitudes

Prenez vos repas à heure fixe. Après plusieurs jours vous devriez identifier facilement une vraie faim. Si l’attente entre deux repas est trop longue, prenez des collations KOT.

3- Concentrez-vous sur le goût

Mangez par petites bouchées puis identifiez-les saveurs : Salées ? Sucrées ? Amères? Fondantes ? Accordez de l’importance à ce que vous mangez et savourez.

4- Prenez votre temps

Prenez le temps de manger, cela vous évitera les excès. Dégustez en gastronome, avec lenteur.

5- Chassez les parasites

A table, appréciez cet instant : éteignez la télé, le téléphone. En groupe pratiquez des temps de pauses pour parler, écouter.


6- Soyez seul juge de vos besoins

L’entourage fait facilement émerger des comportements dysfonctionnels. C’est pourquoi il est primordial de rester concentré sur ses besoins réels. Ne tenez pas compte des injonctions des uns et des autres, gardez votre cap. Evaluez votre satiété, arrêtez ou continuez même si votre compagnon fait l’inverse.



EVALUEZ VOTRE FAIM


Mesurez votre appétit sur une échelle de 1 à 10

- 1 : Votre estomac est rempli, vous vous sentez lourd
- De 1 à 3 : Vous n’avez plus faim mais il vous reste un peu de place…
- De 3 à 5 : Vous pourriez vous arrêter là.
- De 5 à 7 : Vous avez moyennement faim.
- De 7 à 10 : Vous pourriez dévorer un bœuf !

Entre 1 et 3, vous êtes en surconsommation, mais ne culpabilisez pas, prenez-en conscience et KOT préconise de rattraper un excès le lendemain avec un déjeuner plus léger, où vous supprimerez le pain et le fruit.
Entre 3 et 5, ne vous resservez pas, savourez votre dernière bouchée.
Entre 5 et 7, vous n’avez probablement plus besoin d’un volume important.
Entre 7 et 10, mangez un repas équilibré.


Avec ces exercices vous pouvez dès à présent identifier les signaux de la faim et être conscient en étant plus libre dans vos choix