0811 044 044

Du lundi au vendredi

9h00-17h00

MON ESPACE PERSONNEL

Nouveau Client

Déjà client

Mot de passe oublié ?

Mon Panier  

Votre panier est vide

Estimation de frais de port gratuit
Total 0,00 €

Plus que 70,00 € pour bénéficier de la livraison Gratuite !

X Vous venez d'ajouter dans votre panier :

Plus que pour bénéficier de la livraison Gratuite !

Valider ma commande Continuer mes achats


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Fermer

Le sel et vous

sel pendant régime minceurLe sel fait partie des sels minéraux : il aide le corps à équilibrer la circulation des fluides dans l’organisme, c'est-à-dire qui traverse les cellules.

Equilibrer signifie que le volume d’eau reçu par la cellule doit être suffisant pour qu’elle puisse accomplir ses tâches journalières, mais pas trop important, afin qu’elle ne gonfle pas démesurément, au risque d’éclater.

Sara, notre diététicienne diplômée, vous explique les spécificités du sel et comment le consommer.



1/ Le sel et nous

Pour la plupart, nous n’avons pas de soucis avec le sel : on en consomme en plus grande quantité un jour, le lendemain on en consomme un peu moins et le corps s’ajuste.

Certaines personnes ont toutefois moins de chance, car leur organisme n’a pas cette faculté d’adaptation. Pour ces sujets, une alimentation riche en sodium augmente les risques d’hypertension artérielle (pression sanguine trop élevée). Si vous avez déjà une tension élevée, vous savez probablement que diminuer votre consommation de sel diminue votre tension artérielle.
En revanche, il n’existe à ce jour aucun test prouvant qu’une alimentation riche en sodium entraîne une hypertension chez les personnes dont la tension n’est pas élevée à l’origine.



2/ Pourquoi réduire sa consommation de sel ?

Dans la mesure où réduire l’apport de sodium dans l’alimentation ne fait de mal à personne, la règle préconisée est de ne pas faire d’excès, c’est tout.

Réduire sa consommation de sel présente un autre avantage souvent connu : celui d’entraîner une baisse de poids. En effet, le sodium est hydrophile : comme le coton il aime l’eau. Il l’aime tant d’ailleurs qu’il l’absorbe et la retient. En consommant moins de sel, l’organisme retient moins d’eau, vous vous sentez moins gonflé(e) et donc plus mince.

Attention à ne pas réduire subitement et de façon draconienne votre consommation de sel sans en parler à votre médecin. Le sodium est un nutriment essentiel, il faut en consommer avec modération.



3/ Quelle quantité de sel consommer ?

En France la consommation moyenne de sel est de 8g à 10g par jour, bien au dessus des 5g recommandés.
Les personnes qui souffrent d’insuffisance cardiaque doivent souvent suivre un régime très pauvre en sel, moins de 2 à 4g par jour. (entre 2g et 4g par jour ? moins de 4g par jour ?)

Le saviez-vous ?

Une cuillère à café de sel de table représente 5g soit environ les besoins en sel recommandé par jour. C’est une marge qui tombe bien puisque, comme le sucre, le sodium est naturellement présent dans de nombreux aliments.

Les produits les plus riches en sodium sont :
- la charcuterie,
- les fromages,
- les poissons de la mer et les crustacés,
- le pain (1 baguette contient 5 à 6 g de sel)



4/ Quand le sel se cache

Certains aliments sont pauvres en sodium, mais cette valeur explose lorsqu’ils sont présentés en conserves.
Aussi, choisissez les produits surgelés qui sont eux conservés au naturel.
Exemple : 100g de petits pois frais cuisinés contiennent 0,01g de sel contre 0,64g pour les petits pois en boîte.

Les apports en sodium peuvent également provenir de la consommation de cacahuètes, chips et autres friandises d’apéritif, sans parler du sel qu’on ajoute à table au moment du repas.
Sachez aussi que le sodium que nous absorbons ne provient pas uniquement du chlorure de sodium (sel de table). Certains de ses dérivés sont utilisés dans la fabrication de conservateurs, d’épaississants et de régulateurs de goûts.

Astuce :

Apprenez à lire les étiquettes et partez à la chasse aux aliments trop riches en sodium
Exemple 400mg = 0.4g de sodium qui correspond à 1g de sel.



Evitez de manger trop salé. Il n’y a pas que le sel pour relever vos plats.

Poivre, coriandre, gingembre, thym et bien d’autres seront parfaits pour agrémenter vos mets !.