0811 044 044

Du lundi au vendredi

9h00-17h00

MON ESPACE PERSONNEL

Nouveau Client

Déjà client

Mot de passe oublié ?

Mon Panier  

Votre panier est vide

Estimation de frais de port gratuit
Total 0,00 €

Plus que 70,00 € pour bénéficier de la livraison Gratuite !

X Vous venez d'ajouter dans votre panier :

Plus que pour bénéficier de la livraison Gratuite !

Valider ma commande Continuer mes achats


En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêt.

Fermer

Le carnet alimentaire

le carnet alimentairePour bien suivre la méthode Kot, il est conseillé de suivre quotidiennement ce que vous mangez.

Cela peut paraître un peu fastidieux, mais ne voulez-vous pas mettre toutes les chances de votre côté ?

L’objectif est de connaître votre mode d’alimentation, repérer les difficultés pour les comprendre, les résoudre et trouver des solutions adéquates ensemble.

Sara, notre diététicienne diplômée, vous conseille.

 

Tenir un carnet alimentaire pendant une semaine est suffisant pour identifier les grandes tendances de votre alimentation, de votre comportement, et pour vous faire prendre conscience de vos erreurs nutritionnelles ou non.
Ce carnet est comme un journal intime, il vous permet d’observer, dans un premier temps de comprendre et plus tard d’apprécier vos efforts et de mesurer leurs effets au fil des semaines.



Comment bien tenir son carnet alimentaire ?

- Ayez toujours votre carnet avec vous et notez vos prises alimentaires, 7 jours sur 7, jour après jour. Faites le quotidiennement car on a vite tendance à oublier ou à minimiser les apports nutritionnels.
- Indiquez dans votre carnet alimentaire : l’heure de vos repas, le choix de votre alimentation courante, de vos produits KOT, de vos boissons mais également leur quantité, mode de cuisson, teneur en matière grasse.
- Enfin notez votre activité physique, votre emploi du temps. Ces détails ont de l’importance, ils révèlent votre mode de vie. Stress, événements « émotionnels » influent sur votre comportement alimentaire.
- Ne trichez pas, soyez honnête avec vous-même, sinon votre carnet alimentaire ne servirait à rien. Encore une fois, l’idée est de comprendre vos habitudes alimentaires et non de vous juger ou de vous gronder. S’il y a eu des écarts, il est indispensable de les communiquer, sinon il est difficile de faire les bonnes recommandations.
- Le bilan de la semaine vous permettra aussi d'évaleur si vous avez pratiqué assez d’activités physiques.



Chaque semaine, vous pouvez appeler Sara, notre diététicienne diplômée, pour dans un premier temps faire votre bilan diététique et ensuite être accompagné pour votre suivi et l’analyse de votre carnet alimentaire.